Son Bordeaux du Tac au Tac par Vincent FELTESSE

Vincet FELTESSE, Président du collectif citoyen Bordeaux Métropole des Quartiers, et ex président de la CUB (Bordeaux Métropole). Aujourd’hui, Vincent nous livre sa vision aiguisée d´une ville qu´il connaît du Nord au Sud (avec un penchant naturel pour le Sud ), par le biais de notre questionnaire du Tac au Tac.

 

  1. Ce que j’aime montrer de Bordeaux ?

Le ciel, on voit toujours le ciel à Bordeaux

  1. Ce que j’aimerais cacher ?

Les familles qui dorment dans la rue.

  1. Le dernier endroit qui m’ait bluffé, surpris ?

Les bords de Garonne à Bacalan, la nature y est sauvage, impressionnant.

  1. Les lieux moteurs de mon intégration à la ville ?

Les crèches et les écoles

  1. Un bordelais qui m’énerve ?

Celui qui me dit que c’était mieux avant ça me « gave »

  1. L’endroit où l’on est sûr de ne pas me trouver ?

A la maison dirait ma famille

  1. L’endroit où l’on est sûr de me trouver ?

Ici, au Plana, mon QG

  1. Suis-je transversal(e) dans ma pratique de la ville ?

Nécessairement, inhérent au fait d’être élu… et puis je suis curieux

  1. L’endroit où j’avoue ne jamais être allé, que j’assume

Aux Halles de Bacalan, même si ce sont des copains

  1. Le « truc » auquel je n’ai pas cru et qui marche ?

Malheureusement les trottinettes électriques

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marchera ?

Les anciens locaux de la fac à la victoire transformés en lieu de vie ouverts H24

  1. Si j’ai envie d’avoir la paix je vais où ?

Chez moi

  1. Bordeaux a-t-elle un complexe ? si oui de quoi ?

Longtemps d’infériorité. Faudrait pas que ça se transforme en complexe de supériorité

  1. Le(a) bordelais(e) important(e) des 10 prochaines années c’est qui ?

Celui qui n’est pas encore là.

  1. Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les nouveaux arrivants ?

Moins qu’avant

  1. Un lieu bordelais très néo bordelais friendly ?

Les concerts du square Don Bedos

  1. Avez-vous déjà invité un néo bordelais ?

Oui bien sûr

  1. Votre commune de la Métropole préférée ?

Blanquefort

  1. Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

Son conservatisme politique jusqu’à maintenant

  1. Ce qui ne doit pas changer ?

Une certaine douceur, c’est quand même ça Bordeaux

  1. Un juron bordelais qui vous parle ?

Ça me gave

  1. Une chose à dire, à demander au maire de Bordeaux ?

Je le lui dis en direct

  1. Le marché du travail à Bordeaux en trois mots clés ?

Pas au niveau, en progrès, il n’y a pas que les start’up. Il y a 30 000 chômeurs à Bordeaux

  1. A quoi reconnait-on un néo bordelais ?

Il ne sait pas faire la queue chez Gauthier (célèbre boucherie du marché des Capucins)

  1. Ils travaillent dans quoi les néo bordelais ?

Les start’up, le graphisme, le consulting

  1. BX, une ville où entreprendre ?

Plus qu’avant

  1. Une petite entreprise, une start-up à suivre

Treefrog Therapeutics qui travaille sur le développement des cellules souches, le truc qui va exploser demain.

  1. Le plus beau projet pour la ville ?

Ce serait de verdir les espaces publics

  1. Votre « événement » bordelais préféré ?

Chahuts, Saint Michel toujours

  1. Le réseau pro qui vous correspond ?

Je suis un peu entre deux eaux en ce moment.

  1. Les lieux qui « font » Bordeaux ?

Ceux qu’on ne voit pas

  1. Une ville de France ou du monde qui ressemble à Bordeaux, ce serait ?

Florence ou Sienne, je pense à la vue qu’on a depuis les toîts

  1. Les quartiers ou villes de demain ?

Caudéran

  1. Mon entreprise bordelaise favorite

Baillardran

  1. Mon chef d’entreprise bordelais préféré ?

Ismaël le Mouël (Hello asso)

  1. Le blog, site, l’appli bordelaise dont je ne peux pas me passer ?

Geovelo

  1. L’endroit le plus photogénique de la métropole ?

Depuis la rive droite, Bordeaux à vos pieds

  1. La ligne de tram qui manque ?

Cenon Ravezies

  1. Le lieu le plus politiquement incorrect ?

Pas un lieu, mais la présence de marchands de sommeil

  1. Qu’est ce qui rassemble les bordelais ?

Un certain art de vivre, on l’a gardé

  1. Qu’est-ce que j’ai fait pour Bordeaux ?

L’Arena c’est quand même vraiment moi

  1. Qu’est-ce que Bordeaux a fait pour moi ?

Presque tout, tout est tellement entremêlé

  1. A qui j’aimerais passer la main pour faire un tac au tac brillant et subtil ?

Alpha Kaba, journaliste qui fut esclave en Lybie

  1. Un regret pour la ville ?

Les cafés disparus

Guillemette Bardinet
Share
This