Son Bordeaux du Tac au Tac par Marie-Laure HUBERT NASSER

Directrice de la communication de la ville de Bordeaux, auteure, femme loyale envers son Boss, Alain Juppé.  Femme engagée auprès de ses paires, Marie-Laure a à coeur de mettre en valeur le courage des femmes en général et des femmes entreprenantes en particulier. Elle nous livre sa vision de Bordeaux par le biais de notre questionnaire du Tac au Tac.

 

  1. Ce que j’aime montrer de Bordeaux ?

Le fleuve, accoudée au pont de pierre, me laisser bercer…

 

  1. Un endroit à l’abri des regards?

La cour Mably, sa lumière, son silence.

 

  1. Le dernier endroit qui m’ait enchantée?

Le Muséum de Bordeaux, un joyau à redécouvrir … très bientôt.

 

  1. Un truc bordelais que je suis le(a) seul(e) à détester ?

Les pibales!

 

  1. Les grands classiques de Bordeaux que j’aime?

Le grand théâtre, la terrasse du CAPC, la base sous-marine… Un ailleurs…

 

  1. Les lieux moteurs de mon intégration à la ville ?

Les librairies ; Mollat, La petite Machine!

 

  1. Un bordelais qui m’énerve ?

Celui qui jette ses encombrants dans la rue.

 

  1. L’endroit où l’on est sûr de ne pas me trouver?

Sur une trottinette !

 

  1. L’endroit où l’on est sûr de me trouver ?

A la mairie !

 

  1. Suis-je transversal(e) dans ma pratique de la ville ?

De pont à pont, de Pola à la gare, du parc floral au jardin botanique.

 

  1. L’endroit où j’avoue ne jamais être allé(e) ?

Sous le miroir d’eau.

 

  1. Le truc le plus fou que j’ai pu faire :

Sauter dans la Garonne! (Surveillée)

 

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marchera?

Le musée de la mer.

 

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marche ?

La cité du vin.

 

  1. Si j’ai envie d’avoir la paix je vais où ?

Au bord du Lac, déguster des nouilles chinoises le dimanche…Ou dans les Landes.

 

  1. Celui ou celle dont j’aimerais avoir le carnet d’adresse ?

Le boss : Alain Juppé !

 

  1. Bordeaux a-t-elle un complexe ? si oui de quoi ?

Trop belle!

 

  1. Le(a) bordelais(e) important(e) des 10 prochaines années c’est qui ?

Les jeunes entrepreneurs soucieux de leur environnement, éthiques et constructifs : Léa Thomassin, Julia Mouzon, Jérémie Ballarin, Séverine Valette, Matthieu Glayrouse …

 

  1. L’endroit où je ne vais peu mais dont j’ai besoin de savoir qu’il existe ?

Les Vivres de l’art.

 

  1. Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les nouveaux arrivants ?

Vive les Parisiens de Bordeaux !

 

  1. Un lieu bordelais très néo bordelais friendly ?

Darwin !

 

  1. Avez-vous déjà invité un néo bordelais ?

Carrément !

 

  1. Votre commune de la Métropole préférée ?

Pessac, pour sa place centrale, sa librairie, son cinéma.

 

  1. Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

L’absence de femmes aux commandes! En général.

 

  1. Ce qui ne doit pas changer ?

La douceur de vivre. Le vivre ensemble.

 

  1. Un juron bordelais qui vous parle ?

Aucun !

 

  1. Une chose à dire, à demander au maire de Bordeaux ?

Je garde ça pour moi !

 

  1. A quoi reconnait-on un néo bordelais ?

Vélo + nacelle

 

  1. Ils travaillent dans quoi les néo bordelais ?

Ils sont geek pour beaucoup ! Ils apportent des idées qui décoiffent.

 

  1. BX, une ville où entreprendre?

Oui ! Coworking + Euratlantique + nouveaux quartiers + main d’œuvre qualifiée + Bordeaux/Paris 2 heures + douceur de vivre.

 

  1. Une petite entreprise, une start-up à suivre

Artpilo.com ; KAZoART.com

 

  1. Votre « événement » bordelais préféré ?

Celui qui arrive : Liberté !

 

  1. Votre club d’influence préféré?

Femmes 3000, FCE femmes chefs d’entreprise… Les réseaux de femmes quoi!

 

  1. Une ville de France ou du monde qui ressemble à Bordeaux, ce serait ?

Florence.

 

  1. Mon entreprise bordelaise favorite

HelloAsso

 

  1. Mon asso bordelaise préféré(e) ?

Bordeaux mécènes solidaires

 

  1. Le blog, site, l’appli bordelaise dont je ne peux pas me passer ?

Sud Ouest !

 

  1. L’endroit le plus photogénique de la métropole ?

Le parc Palmer à Cenon

 

  1. Pour vous, quel écrivain parle bien de Bordeaux

Pierre Veilletet pour sa poésie dans Bords d’eaux. Sophie Avon aussi dans Dire adieu.

 

  1. De quoi le bordelais ne parle-t-il jamais ?

De quitter Bordeaux !

 

  1. Qu’est ce qui rassemble les bordelais ?

Le stade. La rocade aussi.

 

  1. Qu’est-ce que j’ai fait pour Bordeaux ?

J’ai écrit de belles histoires de Bordeaux

 

  1. Qu’est-ce que Bordeaux a fait pour moi ?

M’accomplir.

 

 

Guillemette Bardinet
Share
This