Son Bordeaux du Tac au Tac par Anne Valérie COLAS

Anne Valérie Colas dirige l’agence Sotheby’s  à Bordeaux. Amoureuse du patrimoine et des « valeurs sûres » qu’elle met au service de l’immobilier, Anne Valérie nous livre sa vision de Bordeaux par le biais de notre questionnaire du Tac au Tac.

 

  1. Ce que j’aime montrer de Bordeaux ?

La place du Chapelet, l’église Notre Dame et la cour Mably

 

  1. Ce que j’aimerais cacher ?

Les poubelles

 

  1. Le dernier endroit qui m’ait bluffé, surpris ?

La place Saint Michel, un doux samedi soir

 

  1. Un truc bordelais que je suis la seule à détester ?

Traverser l’immense place des Quinconces, c’est long !

 

  1. Un grand classique de Bordeaux que je n’aime pas ?

La caserne des pompiers (juste la caserne …)

 

  1. Les lieux moteurs de mon intégration à la ville ?

Partout où il y a de l’enthousiasme

 

  1. Un bordelais qui m’énerve ?

Le conducteur impoli

 

  1. L’endroit où l’on est sûr de ne pas me trouver ?

Dans les boutiques un samedi après-midi

 

  1. L’endroit où l’on est sûr de me trouver ?

Dans les allées du Jardin Public

 

  1. Suis-je transversale dans ma pratique de la ville ?

Totalement … mais jamais assez

 

  1. L’endroit où j’avoue ne jamais être allée, que j’assume

Darwin

 

  1. L’endroit où j’avoue ne jamais être allée, que je n’assume pas

Le MEB Musée d’Ethnologie de Bordeaux

 

  1. Le « truc » auquel je n’ai pas cru et qui marche ?

L’arrivée d’un homme de Castres pour diriger l’UBB

 

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marchera ?

Euratlantique

 

  1. Si j’ai envie d’avoir la paix je vais où ?

Mon banc préféré, dans le Jardin Public

 

  1. Celui ou celle dont j’aimerais avoir le carnet d’adresse ?

Celui de la directrice du Musée des Arts Décoratifs et du Design

 

  1. Bordeaux a-t-elle un complexe ? si oui de quoi ?

Oui, complexe d’élitisme

 

  1. Le(a) bordelais(e) important(e) des 10 prochaines années c’est qui ?

Celle que l’on n’a pas encore découverte

 

  1. L’endroit où je ne vais jamais mais dont j’ai besoin de savoir qu’il existe ?

Les Epicuriales

 

  1. Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les nouveaux arrivants ?

Oui absolument

 

  1. Un lieu bordelais très néo bordelais friendly ?

La Girondine, Place Saint Michel

 

  1. Avez-vous déjà invité un néo bordelais ?

Oui bien sûr

 

  1. Votre commune de la Métropole préférée ?

Bouliac

 

  1. Ce que vous ne comprenez pas de Bordeaux ?

Les bouchons perpétuels

 

  1. Ce qui ne doit pas changer ?

Le stade Chaban Delmas, inauguré en 1924

 

  1. Un juron bordelais qui vous parle ?

Boudious !

 

  1. Une chose à dire, à demander au maire de Bordeaux ?

Nous nous parlons déjà

 

  1. Le marché du travail à Bordeaux en trois mots clés ?

Epatant, difficile, rare

 

  1. A quoi reconnait-on un néo bordelais ?

A ses tatouages

 

  1. Ils travaillent dans quoi les néo bordelais ?

Dans tout ce qui est « néo » ..

 

  1. BX, une ville où entreprendre ? Résolument

 

  1. Une petite entreprise, une start-up à suivre

Expliceat et ses recettes « Les Evadées » … des gâteaux à se damner, réalisés à partir de mie de … pain dur

 

  1. Votre « événement » bordelais préféré ?

La fête du Vin

 

  1. Votre asso, club d’influence préféré ?

L’Unicef, encore et toujours

 

  1. Les lieux qui « font » Bordeaux ?

Chaque terrasse de café, chaque jardin, chaque parc de la ville

 

  1. Une ville de France ou du monde qui ressemble à Bordeaux, ce serait ?

San Francisco

 

  1. Les quartiers ou villes de demain ?

Saint Augustin, Saint Michel

 

  1. Mon entreprise bordelaise favorite

La librairie Mollat

 

  1. Mon chef d’entreprise bordelais préféré ?

Mme Hélène Des Ligneris, propriétaire de …. La librairie La Machine à Lire

 

  1. Le blog, site, l’appli bordelaise dont je ne peux pas me passer ?

Aucune dont je ne puisse me passer

 

  1. L’endroit le plus photogénique de la métropole ?

Place de la Bourse

 

  1. La ligne de tram qui manque ?

Celle qui nous mènera à l’aéroport

 

  1. De quoi le bordelais ne parle-t-il jamais ?

De son compte en banque

 

  1. Le lieu le plus politiquement incorrect ?

Tout lieu qui n’est porteur d’aucune entrave à la création ou à la parole

 

  1. Qu’est ce qui rassemble les bordelais ?

Une bonne table, un bon vin

 

  1. Qu’est-ce que j’ai fait pour Bordeaux ?

5 emplois pérennes

 

  1. Qu’est-ce que Bordeaux a fait pour moi ?

Me permettre de créer mon entreprise

 

  1. Mon cœur est Bordeaux Nord ou Bordeaux Sud ?

Bordeaux Sud

 

  1. La question à laquelle j’aurais aimé répondre ?

De quoi avez-vous envie ?

… « Avoir envie » est mon moteur… pourtant « l’Avoir » et « l’Envie » ne font pas partie de mes valeurs (un sourire)

Guillemette Bardinet
Share
This