Son Bordeaux du Tac au Tac par Alexandra NELKEN

Armée d’une formation de coaching solide, Alexandra a dirigé Booster Académy avant de créer Exalt, collectif de coachs engagés qui accompagnent des dirigeants vers un mode de management horizontal. Quand relier épanouissement personnel, performance de l’entreprise et impact environnemental positif devient possible. Elle nous livre sa vision de Bordeaux par le biais de notre questionnaire du Tac au Tac.

 

  1. Ce que j’aime montrer de Bordeaux ?

Les ruelles, les contrastes qui permettent de passer de Saint Michel à la place des grands hommes, les mascarons, les quais les capucins, les halles de Bacalan

  1. Ce que j’aimerais cacher ?

Les jeux de pouvoir et d’influence dans les entreprises et qui ont des impacts négatifs (à Darwin par exemple)

  1. Les lieux moteurs de mon intégration à la ville ?

Les réseaux professionnels : DCF (Dirigeants Commerciaux de France), Medef LConnect, CJD (Centre des Jeunes Dirigeants)

  1. L’endroit où l’on est sûr de ne pas me trouver ?

Au Rotary

  1. L’endroit où l’on est sûr de me trouver ?

Dans les réseaux

  1. Suis-je transversale dans ma pratique de la ville ?

Oui, à fond

  1. Le « truc » auquel je n’ai pas cru et qui marche ?

Les hangars

  1. Le « truc » auquel je crois et qui marchera ?

Les jardins urbains partagés

  1. Si j’ai envie d’avoir la paix je vais où ?

Au jardin botanique

  1. Celui ou celle dont j’aimerais avoir le carnet d’adresse ?

Lionel Lepouder (Président d’Invest in Bordeaux)

  1. Le(a) bordelais important des 10 prochaines années c’est qui ?

Alice Hachet, elle est partout !

  1. Bordeaux ville d’accueil, de bienveillance envers les nouveaux arrivants ?

Non

  1. Un lieu bordelais très néo bordelais friendly ?

Le bac à sable (espace de co-working)

  1. Votre commune de la Métropole préférée ?

Bordeaux rive droite où il fait bon vivre et travailler

  1. Une chose à dire, à demander au maire de Bordeaux ?

Davantage de verdure, de respect de la verdure et de la planète, privilégier le collectif et le partage

  1. Le marché du travail à Bordeaux en trois mots clés ?

Caché, inégalitaire (homme femme), devrait privilégier les personnalités plutôt que les compétences en terme de diplôme.

  1. BX, une ville où entreprendre ?

Oui, à fond

  1. Une petite entreprise, une start-up à suivre

Exalt qui privilégie le lien intergénérationnel dans les entreprises et concilie le bien être des hommes et de la planète, et elle recrute !!

  1. Le plus beau projet pour la ville ?

Shamengo rive droite et puis j’espère bientôt notre jardin potager bis à Darwin

  1. Votre « événement » bordelais préféré ?

Il est à venir, c’est le forum international de l’entrepreneuriat féminin les 29 et 30 novembre prochain à l’Athénée

  1. Votre asso, club d’influence préféré ?

LConnect et la surf Rider Foundation

  1. Les lieux qui « font » Bordeaux ?

Aquinum, la French Tech, Darwin

  1. Les quartiers ou villes de demain ?

La rive droite

  1. Mon entreprise bordelaise favorite

Dolist à Mérignac (email marketing) et Qérys

  1. Le blog, site, l’appli bordelaise dont je ne peux pas me passer ?

City Z et La bonne Station pour garer mon vélo

  1. L’endroit le plus photogénique de la métropole ?

Face à la bourse rive droite et le roof top du grand hôtel

  1. La ligne de tram qui manque ?

Celle qui contourne la périphérie

  1. De quoi le bordelais ne parle-t-il jamais ?

D’argent

  1. Le lieu le plus politiquement incorrect ?

C’est devenu Darwin, on est pour ou contre, pas un lieu anodin

  1. Qu’est ce qui rassemble les bordelais ?

Le bien vivre, la bonne bouffe, le bon vin

  1. Qu’est-ce que j’ai fait pour Bordeaux ?

Dynamiser, oser être une femme influente sur Bordeaux

  1. Qu’est-ce que Bordeaux a fait pour moi ?

Bordeaux m’a offert l’inestimable possibilité d’aller travailler à vélo

  1. La question à laquelle j’aurais aimé répondre ? Quelles sont tes valeurs, tes motivations : transformer le monde de l’entreprise en le rendant respectueux des hommes et de l’environnement
  2. A qui j’aimerais passer la main pour faire un tac au tac brillant et subtil?

Wanda Laurent avec qui on prépare le concours d’éloquence avec le barreau de Bordeaux avec Audrey Guidez, et Sandrine Poilpré (écomégo)

 

 

Guillemette Bardinet
Share
This