En juin fais ce qui’il te plait qui t’est imposé !!

Chaque année, en juin c’est la même histoire, celle de l’agenda saturé, des rendez-vous qui se chevauchent, des bonnes fiestas qui tombent le même soir.

Je me jure invariablement qu’on ne m’y reprendra plus, que le juin prochain sera zen et serein. Et pourtant cette bonne blague se répète.

Je n’organise plus rien depuis des lustres sur cette période mais d’autres s’en chargent pour moi, je me demande d’ailleurs comment ils font et où ils puisent ce carburant que je n’ai pas.

Cette tyrannie de l’agenda (fais-ci, viens par là, t’en vas pas, reste là !!) nous détourne de notre seul but : aller au vert, au frais, se tailler à la plage, se rouler dans les vagues ou à l’ombre d’un pommier.

Vous ne pouvez pas les inaugurer en mars vos machins, les faire en avril vos galas, kermesses, spectacles, pots, vernissages et autres réjouissances qu’il faut honorer?

Yé n’en pé plou… et je croise quelques alter ego tout aussi à cran de tant de sollicitations ramassées sur une si courte période.

Plus de place pour une dinette improvisée, juste des dates à caler dans un agenda trop achalandé.

Raz l’agenda !!!! Vivement Juillet !

Guillemette Bardinet
Share
This